Vous êtes Commissaire aux Comptes à l’ère du basculement au tout numérique ? Si vous avez répondu oui à cette question, il est fort probable que vous vous demandiez vers quelle solution d’audit en ligne vous orienter. Ce qui vous amène sans doute à vous poser de nombreuses questions : comment trouver un éditeur de confiance ? Qu’est-ce qu’une solution en cloud ? Pourquoi le tout-en-ligne et qu’est-ce que cela vous apportera concrètement ?

Voici quelques outils pour vous aider à vous y retrouver et choisir la solution la plus à même de vous accompagner dans vos missions d’audit.

1. Définir vos besoins

Certains éditeurs vous proposent un large éventail d’outils et fonctionnalités qui ne vous sont pas tous utiles. Prenez votre temps.  Dressez la liste des fonctionnalités dont vous pensez avoir réellement besoin. Posez vous cette question : cette solution va-t-elle m’apporter tout ce dont j’ai besoin pour mener ma mission d’un bout à l’autre ?

Par exemple :

  • une interface facile d’utilisation : pas de gain, si vous n’arrivez pas à la prendre en main.
  • des mises à niveau NEP/ISA en temps réel pour garder vos dossiers à jour.
  • des outils pour faciliter le travail d’équipe :  vous gagnerez du temps si vos collaborateurs peuvent travailler efficacement ensemble !
  • support technique : on ne sait jamais…

Et bien sûr, n’oubliez pas de jeter un œil aux conseils de l’éditeur. Il propose peut-être un ou deux outils auxquels vous n’avez pas pensé et qui feront toute la différence !

2. Une solution 100% sûre, 100% fiable

Assurez vous que la solution de votre choix satisfera aussi vos clients : leurs fichiers et données sont-ils en sécurité ? Où sont-ils stockés ? Il est important de distinguer les outils indispensables à la sécurité de vos données et ceux qui offrent simplement un plus. Par exemple : l’authentification à deux facteurs est-elle possible ? Cela fait partie des options recommandées pour protéger vos données et celles de vos clients. Vérifiez également où sont hébergés les serveurs de votre éditeur de logiciel et quelle est sa politique en termes de sécurité. Vous et vos clients auraient ainsi l’esprit tranquille. Et surtout, n’oubliez pas qu’un service en cloud ou en ligne nécessite une connexion internet stable et sécurisée pour vous permettre d’accéder à vos données depuis tous vos appareils.

3. Que faire en cas de problème ?

Quelles solutions pour vous débloquer rapidement si vous vous retrouvez dans l’impasse avec un gros dossier à traiter et des délais resserrés ? Que ce soit un service gratuit ou payant, par mail ou téléphone, une assistance technique est indispensable.

Même avec l’outil le plus simple, on a parfois besoin d’une bonne astuce ou d’un petit coup de pouce.

4. Abonnement

Certains services proposent un abonnement au dossier, d’autres un abonnement annuel. Combien de clients avez-vous (combien de dossiers) ? Cela vous permettra de définir le mode de souscription le mieux adapté à vos besoins et le plus économique. Attention toutefois, moins cher ne rime pas forcément avec mieux.

5. Pensez à l’avenir

Quand vous vous engagez dans quelque chose, il est important de prendre en considération vos projets pour le futur. Où voyez-vous votre cabinet demain ? Êtes-vous à l’aise face à la concurrence ? Investir dans une solution d’audit qui peut vous suivre et vous soutenir dans vos évolutions vous offrira un réel gain de temps et d’argent. La plupart des éditeurs de solutions en cloud sont à l’écoute de vos propositions de modification et apprécient les retours de leurs utilisateurs. Sachez également saisir cette opportunité.